art3

Harmoniser le Masculin et le Féminin en nous

Posted on Posted in Yoga

Harmoniser le Masculin et le Féminin en nous, en quoi et comment le yoga peut il nous y aider ?

Par Chris Mangeart, enseignante, formation et perfectionnement d’enseignants de yoga

 

Mal géré l’équilibre solaire – lunaire peut amener le pratiquant à des malaises et maladies

Bien géré cet équilibre nous fait le dépasser pour nous ouvrir à une autre dimension..

TRAVAIL SUR LES « AMBIANCES »

AMBIANCE LUNAIRE – AMBIANCE SOLAIRE

Cette forme de yoga, Le Yoga de l’Energie, allie plusieurs facettes du yoga. Il nous invite à travers exercices et prises de conscience à mieux nous connaître, et mieux comprendre aussi les messages de notre corps. Alliant dans la vie et à chaque instant, à la fois cette présence au souffle, au corps, à l’esprit, à l’énergie et à la Source primordiale pour nous aider dans notre cheminement. Cette pratique a une affinité, plus que tout autre forme de yoga avec le cosmos et la nature qui nous entoure.

Et l’une des caractéristiques de ce yoga est de nous sensibiliser aux « ambiances » différentes. Comme le dit la tradition, un guide sur le  chemin sera précieux. Un guide qui aura fait ce parcours avant nous et qui pourra nous aider sur la voie.  Le guide peut être de ce monde, bien vivant encore actuellement ou ayant déjà quitté son corps depuis plusieurs années ou siècles..Car apprendre, avec l’intellect, et comprendre, est une chose, Vivre cet enseignement en le passant par son propre corps, lieu de vérité où l’on ne peut tricher, et  en faire « un art de vivre » au quotidien, en est une autre. Celui ou celle qui aura déjà parcouru un bout de cette route et qui en connaîtra mieux la joie sur la voie mais aussi ses embûches, pourra nous faire gagner du temps. (Voir références aux textes traditionnels).

Dans toutes les formes de  Hatha Yoga, la pratique corporelle est là, source de transformation.(tapas, l’effort qui transforme amenant vigueur, chaleur,  puissance par l’action).

Ainsi dans cette pratique du Yoga de l’Energie, nous sommes invités à nous relier, tantôt plus à l’énergie « Ha », celle du soleil, apportant justement puissance, volonté, donnant l’élan pour l’action, nous incitant à l’effort. Cette qualité d’énergie nous porte à être le pôle  actif, « émetteur »  liée au masculin.

Qualité précieuse dans notre vie d’homme et de femme « dynamiques ».

Mais attention : toute qualité exagérée devient nuisible : ainsi trop d’excès de cette énergie, donne trop de « feu ». Ne pas confondre « Dynamique » avec « dynamite »…

LE SOLEIL

Et tantôt, l’invitation dans la pratique sera faite pour nous relier à l’ambiance lunaire le « Tha ». Cette ambiance qui apporte un état de disponibilité, de « réceptivité » avec les qualités de sensibilité, de calme, d’intuition, caractéristiques de l’aspect féminin.

Mais là, encore attention : une qualité exagérée de cette polarité rendra la personne « adynamique » trop « molle », manquant de volonté, L’intuition mal gérée peut l’amener à être parfois « médium » dans le mauvais sens du terme avec tous les inconvénients que cela comporte. (la personne peut devenir alors une véritable « éponge » énergétique et capter les mauvaises énergies et mauvaises vibrations tant sur les plans physiques que sur les plans subtils).

C’est pourquoi  aux préliminaires de la pratique de tout yoga s’imposent les « yama » et « niyama », règles d’éthique condensés sous forme de sutras.  Patanjali qui aurait vécu entre 250 ans avt. J.C. et 400 ans après J.C. (dates assez floues) est rendu  célèbre dans le monde du yoga par ses aphorismes, et guide le pratiquant par ses conseils tant sur le plan physique que sur la voie spirituelle.

Les qualités primordiales à développer s’établissent sur une attitude de base ferme et stable, autant physiquement qu’intérieurement. Cette attitude devra être équilibrée par la qualité d’aisance et de fluidité. Là aussi, aisance dans le corps comme dans la vie, fluidité de l’attitude physique et intérieure. Fluidité et ouverture aussi dans notre vie relationnelle.

Tout à la fois, et d’une certaine façon, nous sommes prisonnier d’un « moule » dans le monde de la forme, de part notre corps et les structures sociales, et parfois avec la rigueur de la posture « asana » mais avec cette invitation expresse, en parallèle à nous ouvrir « au Sans Forme » à l’Infini, et d’apprendre à « respirer » plus large que nos poumons, plus large que notre corps, à élargir notre vision de la Vie.

A chaque fois, il nous est demandé de nous relier à la Source la plus pure dans chacune de nos postures, comme dans chaque pensée et action de notre vie. Ainsi  les « scories » seront évacuées et nous irons vers un état  d’équilibre, évitant les excès.

– Dans le Hatha-Yoga, tous les exercices dynamiques, amenant de la chaleur et nous invitant à l’action, renforçant notre volonté, notre fermeté, nous apporterons cette qualité solaire.

– Ceux amenant la détente, la fraîcheur, le lâcher prise, apporterons des qualités de nature lunaire.

Avant de dépasser ces deux polarités, il nous appartient de mieux les connaître et de les expérimenter.

Il est à noter et à préciser que chaque être dispose de ces deux qualités, (solaire et lunaire) que l’on soit homme ou femme. Le yoga nous invite à  les marier, les « conjuguer » pour ensuite pouvoir passer à un « autre état de conscience » : les dépasser,  les transcender.  Les textes nous disent que lorsque ces deux énergies se fondent et se mélangent, d’une façon harmonieuse,   alors il nous est donné de rencontrer le Divin  au plus profond de nous. Nous dépassons la dualité pour connaître (éthymologiquement « naître avec ») l’état d’unité. (Nota : Cet état d’unité de « Yoga » d’union est appelé samaddhi.

Il y a plusieurs étapes et différents samaddhi).

Il s’opère alors tout naturellement une fusion avec cet état d’ETRE qui nous relie à l’Infini.

Alors,  nous sommes joie, amour, paix intérieure.. hors du temps et de l’espace, avant goût de l’immortalité que nous pouvons « toucher » du doigt, souvent… un instant..

Nadi-Sodhana Pranayama, La respiration prânique polarisée alternée est la clef pour cette approche (Réf. « Hatha Yoga Pradipika » ).

Bonne pratique pour expérimenter ici même et maintenant  « SAT-CHIT-ANANDA » ETRE, PURE CONSCIENCE, PURE FELICITE dont  nous parlent les textes anciens

Chris Mangeart, Flon, Féternes Evian le 8.06.2008

Texte revu et corrigé par elle-même le 1er Nov 2009